Aller au contenu principal

EPLEFPA DU LAURAGAIS

- Castelnaudary -

Bac Pro Conduite et Gestion d'une Exploitation Agricole (Système à dominante élevage)

L’obtention du baccalauréat professionnel CGEA favorise l’accès au coeur du métier d’agriculteur caractérisé par la relation de l’homme et du “vivant“ pour s’élargir vers les capacités liées plus particulièrement aux productions animales : équins, ovins, bovins, caprins et volailles.

Le goût des prestations associées à l’élevage, le sens aigu de l’observation et la maîtrise des cycles de production font de l’agriculteur du XXIème siècle le pilote d’une entreprise de surcroît intégrée à des organisations collectives.

L’élevage est plus particulièrement présent dans les zones de montagne à l’ouest du département de l’Aude où de nombreuses exploitations sont à reprendre.
(Cf. : Dotation à l’installation aux Jeunes Agriculteurs - prêts bonifiés ...)

 

CONDITIONS D’ACCÈS

Après la classe de 3ème ou après un CAPA.

 

DÉROULEMENT DE LA FORMATION

3 ans, 2 diplômes, dont le BEPA rénové en 1ère BAC PRO et le BAC PRO à l’issue de la formation.

 


Chaque formation bénéficie d’un Service d’Aide Personnalisée (SAP) dédié aux élèves confrontés à des besoins individuels et spécifİques.


 

ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL

16 heures / semaine (à titre indicatif)

Les matières telles que biologie, sciences physiques, économie, histoire, géographie, sont enseignées avec les activités professionnelles.

Répartition hebdomadaire :

  • 5h : Langue Française, les langages et les éléments d’une culture humaniste et de la compréhension du monde
  • 2h : Langue vivante étrangère et sa culture
  • 2h : Pratique d’activités physiques, sportives et l’entretien de soi
  • 5h : Culture scientifique et technologique
  • 2h : Enseignements divers et variés à l’initiative du Lycée Pierre-Paul RIQUET

 

ENSEIGNEMENT TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNEL

12 heures / semaine

Mise à profit de l’axe de production dans son contexte :

  • Environnement socio-économique et réglementaire d’un centre équestre
  • Gestion de l’exploitation
  • Bases scientifiques et techniques pour la conduite des systèmes à dominante d’élevage
  • Zootechnie générale et comparée
  • Conduite d’un élevage et des cultures associées
  • Agronomie et système de culture
  • Agroéquipements
  • Modules d’adaptation professionnelle

 

STAGES PROFESSIONNELS

Deux options de formation sont dispensées au sein du Bac Pro CGEA : l’élevage ovin et équin.

  • 6 semaines en entreprise
  • 1 semaine de travaux pratiques encadrés (manipulations et interventions techniques en élevage)
  • 1 semaine de stage collectif pour l’éducation à la santé et au développement durable
  • 1 semaine d’enseignement pratique sur la maintenance et l’entretien des bâtiments d’élevages.

Les 2 années suivantes en 1ère et Terminale professionnelle :

  • 16 semaines en entreprise
  • 2 semaines de travaux pratiques encadrés (norme de sécurité au travail, pratiques agronomiques)
  • 1 semaine de stage collectif « santé et développement durable » avec diplôme de sauveteur secouriste du travail.
  • 2 semaines d’enseignements à l’initiative de l’établissement sur l’analyse du fonctionnement d’une exploitation agricole.

 

STAGES SUR L’EXPLOITATION AGRICOLE DE L’ÉTABLISSEMENT

Enseignement d’équitation pour les élèves en option équin : les élèves de l’option élevage équin bénéficient d’heures d’équitation inscrites à l’emploi du temps et dispensées sur le lycée.

En seconde et première, chaque élève réalise des « mini-stages » sur l’exploitation agricole, afin de lui faire découvrir les différentes facettes du métier d’éleveur. La diversité des tâches (suivi des agnelages, gestion technique de la bergerie et des écuries…) permet à l’élève d’effectuer grand nombres de manipulations techniques.

 

EXAMENS

Obtention du brevet d’études professionnelles agricoles (BEPA) rénové

  • au cours de la 2de, 3 évaluations sur les capacités générales
  • en 2de et 1ère, 4 évaluations sur les capacités professionnelles

Le BAC PRO “CGEA” est obtenu à 50% en contrôles certificatifs en cours de formation (contrôle continu) et à 50% en épreuves terminales à l’examen final national. C’est une des caractéristiques de l’enseignement agricole.

 

MatièreFormes de l'épreuveCoefficients
Français et histoire géographie 1 épreuve terminale : écrit de 2h

3

3 épreuves en cours de formation 1
Langue vivante 2 épreuves en cours de formation 1
EPS3 épreuves en cours de formation 1
Sciences1 épreuve terminale : écrit de 2h en maths 1,5
3 épreuves en cours de formation 2,5
Sciences et techniques 1 épreuve terminale : écrit de 2h30 2
Expérience professionnelle 1 épreuve terminale : orale sur rapport de stage 3
Pratiques professionnelles 7 épreuves en cours de formation 5

 

Référentiels

 

APRES LE BAC PRO ?

Entrer dans la vie professionnelle,
Poursuivre ses études vers un BTSA :

  • ACSE (Analyse et Conduite de Systèmes d’Exploitation)
  • Productions animales
  • Technologies végétales
  • Technico-commercial en agrofournitures
  • Génie des équipements agricoles

ou bien encore, vers des certificats de spécialisation en formation professionnelle continue ou par apprentissage.

 

QU’EST-CE QU’UN ÉLEVEUR ?

C’est avant tout un(e) titulaire d’un BAC PRO minimum - après un stage préalable de 6 mois - l’amenant à diriger sa propre exploitation en tant que Chef d’entreprise avec la maîtrise parfaite de l’ensemble des opérations de production, de commercialisation et de transformation.
Il possède les connaissances nécessaires en économie, gestion, droit du travail et stratégie d’entreprise.

 

Autres métiers possibles :

  • Salarié d’une exploitation de polyculture et élevage
  • Technicien dans une coopérative (CUMA ...)
  • Berger
  • Vendeur conseil en agrofournitures, etc ...

 

Documents à télécharger :